La monédière

Fouille archéologique de La Monédière
à Bessan

Le site de la Monédière a été identifié en 1934 puis a fait l'objet de sondages archéologiques successifs. Dans les années 1970, des fouilles d'étendue limitée ont été menées et ont permis d'apprécier l'importance régionale de ce site d'habitat occupé essentiellement entre le début du VIe s. et la fin du Ve s.av. notre ère posant alors la question de la présence sur place de colons grecs. La fouille actuelle se situe sur l'extrémité nord de l'habitat et a permis de mettre en évidence un large fossé défensif, ainsi que des vestiges de bâtiment comprenant des fondations de murs en pierres, des foyers et des restes de sols d'occupation. Des fosses et des trous de poteaux, correspondant à des constructions en bois et torchis, ont également été retrouvés sur le reste du site. Durant l'âge du Fer, la vallée de l'Hérault marque la limite entre mondes ibérique et celtique. La Monédière constitue un repère particulièrement important pour notre connaissance des sociétés protohistoriques languedociennes et de leurs relations avec le monde méditerranéen. Le site affiche en effet des liens plivilégiés avec le comptoir grec d'Agde, fondé au début du VIe s. av. J.-C. et semble avoir fait office de relai entre ce dernier et un arrière-pays reconnu pour ses potentialités agricoles et minières.

Dans le cadre des journées nationales de l’archéologie, un rendez-vous exceptionnel a été proposé au public afin de découvrir le chantier de fouille, actuellement en cours, de la Monédière. Cette journée, organisée par divers organises dont la mairie de Bessan, Fdi Habitat et Chronoterre Archéologie, s’inscrit dans le cadre de la construction de logements sur les lieux.

Vidéo de la visite des fouilles le 7 juin 2014